Balade Orgevalaise

      Aucun commentaire sur Balade Orgevalaise

Après une balade bucolique d’une heure et demie, pique-nique et jeux en famille.

Durant la balade quelques informations historiques et environnementales ont été partagées.

Départ du Plateau Saint Marc

ou les pâtures de st Marc Au Moyen-Âge il y a eu un prieuré dépendant de l’abbaye de Clairefontaine dédié à St Médard ou Mars et non Marc. 

Chemin du POU ou de la Juste Pie au Pou

Pou : vient du Latin « podium » le plateau est à 168m (ferme du Poult à Poissy).
À la fin du XIIe s. Gasc de Poissy donne cette ferme à l’abbaye d’Abbecourt ; Guerre de 100 ans la ferme est désertée jusque vers 1450. 

Le Moulin à Vent

Après St Marc et sur le haut Chemin du Pou sur la crête 150 m dans les courants d’air. Baux 1704/12 (entre le seigneur d’Orgeval, « Geoffroy de Jarente », marquis de Senas et « Louis sellier » (Meunier) 
Fermage : 1 boisseau de farine blanche /an (env.10-12 litres) 

Route ROYALE

Limite Alluets finit en limite Feucherolles, venant forêt Marly > Alluets le Roi. 
Sous LOUIS XV : Anciennement 2 fossés, largeur exceptionnelle 11,50 m > croisement 2 carrosses. 

Chemin aux bœufs

Route royale > ferme folie > Gde route Crespières 

Croix de la FOLIE

Parcelle « Pièce de la Folie ». Où se trouvait la ferme du même nom. On donne ce nom du XVIe au XVIIe s pour des habitation de campagne destinées au délassement, les parties de chasses, divertissements champêtres. Autre : terres particulièrement ingrates qu’il serait fou de cultiver. 

Les BERGERIES

Ferme des Bergeries Ancienne villa Gallo-Romaine > Ferme fortifiée Appartenu à l’ABBAYE ABBECOURT incluant le Bois, le Par cet les prés. « Domaine Abbecourt ». 

Abbaye ABBECOURT 

«Villa Heubecour » au XIIe s ; Puis petit oratoire transformé en abbaye Prémontrés par Gasc de Poissy. Abbaye ravagée au XIV e S. puis détruite au XVe S > guerre de 100 ans. Reconstruite au début du XVIIIe S. Église terminée en 1749. Biens dispersés à la Révolution. 
1827 : Démolition > vendu matériaux de construction. 

Les Fontaines Couvertes

Fontaine d’eau minérale : Ferrugineuse découverte en 1708 par Ferragus (médecin abbaye de Poissy) puis « Traité des eaux d’Abbecourt par Docteur Gouttard (médecin du Roi et de Mme la Dauphine) 

Prés des Bouillons

(Chemin des Bouillons, de la Garenne) Origines géologiques d’Orgeval : Sources, bois , Marais Bouillonnement chute d’eau d’un moulin ; Bourbier : Bourbe, boue épaisse des eaux stagnantes. 

Un hêtre vénérable

« L’Arbre des Amoureux » Chemin de la Garenne (Bouillons), un « hêtre vénérable » conserve de nombreuses initiales et des inscriptions gravées. Elles datent de la première moitié du XXe S. jusqu’à nos jours. Ce vénérable doit faire partie du Patrimoine Orgevalais. 

Le Château

(habitation actuelle Mme et Mr de St Rémy) 
– 1er château : Jean d’orgeval XIIIe S. Château détruit à la guerre de 100 ans. 
– 2ème château : Fin du XVe s. non achévé. 
– 3ème château (reconstruit sur l’ancien): 1835 par Mr Tupigny de Bouffé.

ORGEVAL

ORGEVAL, possède un territoire communal caractérisé par des lisières naturelles et agricoles : Le territoire et l’identité d’Orgeval est encore fortement marqué (66%) par des espaces agricoles et forestiers qui en font son attrait pour sa région et ses habitants. 
Sur le territoire d’Orgeval les franges forestières du Sud sont des limites nettes, en revanche, au Nord, l’interface entre l’urbanisation et l’espace agricole n’a pas de limites claires. 
A Orgeval, les lisières fabriquent un environnement paysager remarquable qui impose un modèle d’urbanisation précis, respectueux de cette identité, pour répondre à la question des liaisons douces et des transitions entre le bâti, les espaces naturels et agricoles et les « continuités écologiques en milieu urbain ». 
Il faut donc agir pour le maintien d’une plus faible densification du bâti dans toutes ses zones limites et sensibles à préserver.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *